Raffi Maghdessian

La photographie a toujours été présente dans sa vie et c'est depuis 2011 qu'elle fait effectivement partie de son activité professionnelle quotidienne.
 

Raffi Maghdessian pense que pour être un bon photographe, il faut être curieux et observateur, mais également patient et avoir de l’instinct, bref, avoir un côté animal ! Ça tombe bien, car la photo animalière est son domaine de prédilection.

 

Depuis maintenant une dizaine d’années, il voyage régulièrement dans des contrées telles que la Norvège, la Finlande, l’Islande, le Kamchatka, le Canada, l’Alaska, le Spitzberg et depuis 2019 l’Afrique est régulièrement au programme, particulièrement la Tanzanie.

 

Il dit que pouvoir émerveiller les gens est une chance pour lui. En photographiant la nature, il ouvre une fenêtre sur un monde fragile, parfois peu connu. Attirer l’attention sur l’extraordinaire biodiversité de notre planète est capital, si nous voulons la sauver.

Quant il commence à parler de la Tanzanie, il est intarissable et s'extasie sur la variété des écosystèmes, sur cette densité et la diversité de la faune, sur la variété des paysages. Il n'a de cesse de raconter ces moments uniques qu'il a eu la chance de vivre, photographier un éléphant dans une forêt de baobabs dans le Tarangire ou un rhinocéros noir dans le Ngorongoro, observer des nuées de Flamants roses au lever du soleil sur le lac de Manyara ou encore voir les félins chasser...

Nul besoin d'en dire beaucoup plus dans un premier temps, il suffit de regarder quelques-unes de ses photos !

https://raffimaghdessian.ch

https://instagram.com/raffimaghdessian

Raffi Maghdessian.jpg